Micro assurance
Publié le 13 Mai 2016 à 08h00 - 1023 clics

PERP ou assurance vie : que choisir pour votre épargne ?

Tant de points peuvent inciter  les retraités et futurs retraités au moment de leurs choix de cotisations. Aversion au risque, supplément de revenu, disponibilité mais aussi transfert  de l’épargne. Dans l’assurance vie classique, qui prévoit des mécanismes de compléments de revenus et qui aide à la transmission du capital mais grâce au  perp les futurs retraités profitent aussi d’une offre typique.

   

A qui peut profiter ces produits d’épargne ?

Avant tout, ces deux contrat son individuel. Tout le monde peut s’affilier à une assurance vie, mais selon les organismes de souscription, ils peuvent adapter quelques contrats d’un âge minimum. La personne qui jouit du contrat est le souscripteur ou ses bénéficiaires désignés de son choix. Les organismes de souscription sont, principalement des compagnies d’assurance ou des établissements bancaires, peut accorder son contrat à de conditions spécifiques, auxquelles le souscripteur sera contraint d’agréer, comme les primes d’assurance. Concernant la fiscalité, les intérêts sont soumis à des prélèvements sociaux de 15,5 % dès le premier versement. Ils sont taxables ensuite lorsqu’ils sont retenus, dans le cadre de l’impôt sur le revenu ou du prélèvement forfaitaire

 Le PERP est un contrat d’assurance permettant de se constituer une rente viagère une fois l’épargnant part à la retraite. Ce produit  est ouvert à tous, à l’inverse  d’autres produits d’épargne retraite qui sont limités à certaines catégories professionnelles  Il est toutefois fortement conseillé d’être un travailleur actif pour ouvrir un PERP. On peut souscrire au perp  auprès des banques, des assureurs, des établissements de prévoyance ou des mutuelles. La souscription au PERP permet de diminuer  d’impôts. Les versements effectués chaque année sont déductibles du revenu imposable, avec un plafond  de 10% des profits  de l'année précédente, retenus dans la limite de 8 fois le Plafond annuel de la sécurité sociale soit 10% du Pass, si ce montant est plus élevé. Durant l’épargne, les intérêts touchés sont exonérés de charges sociales soit 15,5 %. Et pendant la retraite, la rente versée est imposée au taux appliqué aux pensions et retraites.

Voici deux dispositifs clés de la préparation à la retraite, faites votre choix !

Bavardez au sujet de cette page !

Les publications similaires de "Informations"

  1. 8 Mai 2017Vous avez penser à tout question sécurité?2234 clics
  2. 28 Oct. 2016Avoir un projet immobilier : les importants à savoir2938 clics
  3. 24 Oct. 2016Parlons assurance pour footballeur avec Eric Olhats815 clics
  4. 20 Sept. 2016Où trouver les bons conseils d’achat immobilier ?944 clics